Mes systèmes expérimentaux aquaponiques

Premier projet Aquaponique

L’aquaponie c’est la fusion de l’hydroponie et de l’aquaculture. Chacune, séparément, l’aquaculture et l’hydroponie présentent de nombreux désavantages; l’hydroponie nécessite des nutriments qui coûtent cher pour nourrir les plantes et elle est aussi très gourmande en eau. De même pour l’aquaculture qui requiert de grandes quantités d’eau propre changées tous les jours pour la bonne santé des poissons.
Pourtant l’aquaculture et l’hydroponie permettent d’obtenir des rendements importants de production concernant l’élevage des poissons et la culture des plantes, et quant on associe les deux techniques on peut alors tirer parti des aspects négatifs de chaque système.
Le système aquaponique peut être aussi simple que complexe si vous le souhaitez.

J’ai construit plusieurs systèmes qui illustrent la modularité et la plasticité des systèmes aquaponiques.

Mon premier système construit en extérieur me permet de faire pousser des fleurs et des légumes dans le cadre d’une consommation familiale. Je ne mange pas les poissons de ce système aquaponique (carpes et carassins) et lorsque ceux ci sont trop gros je les relâche dans leur milieu naturel.

Cycle aquaponique

Un récipient étanche fait le lit des plantes. De l'eau est pompée à intervalles réguliers dans un bassin ou sont élevés des poissons. L'eau qui inonde ainsi de manière régulière ou continue le lit de plantes transporte avec elle les excréments des poissons qui se dégradent au contact des plantes pour être absorbés par ces dernières qui s'en nourriront. L'eau retourne ensuite dans le bassin à poissons purifiée de ses impuretés.

Cycle de l'azote

Ce sont des bactéries qui font la grosse partie du travail d'épuration de l'eau. C'est un phénomène connu sous le nom de Cycle de l'azote: les bactéries qui transforment l'ammoniaque toxique produit par les fèces de poissons en nitrates assimilables par les plantes.Les lits de plantes sont garnis de gravier ou de billes d'argile, aucune terre n'est employée. La plupart des systèmes hydroponiques existants peuvent facilement se convertir en systèmes aquaponiques.

Second projet

Le deuxième système est une commande de la Fédération de pêche de la Vendée. L’aquaponie devait être placé devant un bâtiment neuf tout en respectant une intégration paysagère harmonieuse. Ce système permettra d’illustrer un cycle de l’eau de manière artificielle mais vertueuse: les poissons ne polluent pas l’eau, ils l’enrichissent et les plantes profitent des apports des poissons en se développant et purifiant l’eau.

La maison de la pêche et de la nature ( Etang du plessis, La Ferrière, Vendée)

  • Share: